Promeric Technologies Inc


L'avenir d'ISS - Insolvency Manager

Cela fait près d'un an que Promeric a acquis ISS. Pendant ce temps-là, nous avons effectué de nombreuses mises à jour pour régler des problèmes précis, notamment le changement de la TPS. Pendant la prochaine année, de nombreux changements externes au logiciel Insolvency Manager devront être pris en compte. En ce moment, nous avons les problèmes suivants :

Processeurs à double cœur

La plupart des nouveaux ordinateurs sont dotés de processeurs à double cœur (ou du processeur à quatre cœurs le plus récent) La base de données Zim qu'Insolvency Manager utilise ne fonctionne pas avec un processeur à double cœur. La solution de rechange consiste à désactiver la fonction de double cœur dans la configuration du bios de l'ordinateur. Cette mesure permet à Insolvency Manager de fonctionner, mais elle annule les avantages du processeur à double cœur pour les logiciels utilisés sur l'ordinateur. Il n' existe aucune façon connue de régler ce problème.

Nouvelle norme en matière de chèque

L'entrée en vigueur de la nouvelle norme en matière de chèque est prévue pour le mois de septembre 2009. La plupart des utilisateurs du logiciel Insolvency Manager impriment des chèques à l'aide du logiciel Checkwriter. Checkwriter est une application tierce. Le seul logiciel qui utilise encore Checkwriter est Insolvency Manager. La société qui a développé Checkwriter a changé de mains de nombreuses fois et les propriétaires actuels n'ont pas l'intention de rendre Checkwriter conforme à l'utilisation étant donné que peu de gens utilisent encore Insolvency Manager. Nous devrons soit faire mettre à jour Checkwriter, soit développer un nouveau programme pour imprimer les chèques. Les deux solutions sont dispendieuses.

Microsoft Vista

Actuellement, Insolvency Manager fonctionne sous Vista; toutefois, l'installation doit être effectuée manuellement et de nombreux paramètres doivent être modifiés après l'installation. Il existe certains problèmes de communication entre Vista et Checkwriter et nous suggérons que les postes de travail qui génèrent les fichiers de chèque n'utilisent pas Vista.

C-12

Le gouvernement a adopté les amendements à la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, projet de loi C-12. Le projet de loi C-12 comprend des amendements à la Loi sur le Programme de protection des salariés, au CCAA et d'autres modifications à la Loi sur la faillite et l'insolvabilité qui ont déjà été adoptées sans avoir été mises en œuvre au chapitre 47 des Lois du Canada, 2005. Le gouvernement est actuellement en période de consultation pour élaborer les règles qui entraîneront la mise en œuvre des Lois. La clé de la mise en œuvre du projet de loi C-12 est le contenu et la synchronisation de l'entrée en vigueur des règlements. Actuellement, nous ne connaissons pas les répercussions sur les systèmes logiciels, y compris Insolvency Manger. Ce que nous savons, c'est que la date d'entrée en vigueur ne dépassera sûrement pas 12 mois après l'adoption de la loi. Par conséquent, la date de mise en œuvre la plus tardive est le 14 décembre 2008. Le gouvernement peut, à sa discrétion, décider de la mettre en œuvre plus rapidement. Bien que nous ne connaissions pas en ce moment les répercussions que les règlements auront sur le logiciel, il est probable que les modifications nécessaires seront importantes.

Croissance d'Ascend

Au cours des 12 derniers mois, nous avons observé une croissance, supérieure à nos prévisions, des conversions d'Insolvency Manager en Ascend. Nous convertissons actuellement, en moyenne, plus de deux installations d'Insolvency Manager par semaine, et le rythme augmente. Bien entendu, chaque conversion vers Ascend fait en sorte que le nombre d'utilisateurs d'Insolvency Manager diminue de plus en plus.

.

Nous sommes à la croisée des chemins en ce qui concerne Insolvency Manager. Bien qu'il soit possible de régler tous les problèmes susmentionnés, il sera dispendieux de le faire. La plus grande inconnue reste le nombre de modifications nécessaires pour respecter C-12. Même si nous réglons tous les problèmes, les utilisateurs d'Insolvency Manager devront encore travailler avec un logiciel de plus de 20 ans.

Il y a de fortes chances pour que le rattrapage d'Insolvency Manager ne soit pas rentable en raison du nombre de plus en plus restreint d'utilisateurs.

Nous continuerons à utiliser Insolvency Manger dans sa forme actuelle aussi longtemps que l'opération sera rentable. Le coût d'utilisation est relativement faible comparativement à un nouveau développement. La question est la suivante : est-ce logique, ou sera-t-il même possible, de continuer à mettre à jour Insolvency Manager? Nous vous tiendrons au courant des nouveaux développements en temps opportun.

Lance DeCaire

Président

Promeric Technologies Inc.







Copyright © 2007 Promeric Technologies Inc
Interactive concept by Canadianweb Solutions